in ,

Google Manipule-t-il les SERP pour avantager les gros médias ?

Depuis de nombreuses années, le débat sur le traitement préférentiel par Google des grands sites par rapport aux petits sites a été un sujet important dans le monde du référencement. Le débat a été récemment remis sur le devant de la scène.

Google favorise-t-il les grands médias au détriment des plus petits sites web ?

Danny Sullivan, qui est officiellement le chargé de liaison avec Google Search, a récemment déclaré sur le réseau social X : « Oui, nous devrions récompenser le meilleur contenu, quelle que soit la taille du site ».

Puis a ajouté qu’il espérait que Google s’améliorerait dans ce domaine, en déclarant : « J’espère que nous nous améliorerons ».

Cette réponse est intervenue après la publication d’un article sur le site web : Housefresh.com intitulé : Comment Google tue les sites indépendants comme le nôtre, rédigé par Gisele Navarro et Danny Ashton. Housefresh est un site spécialisé dans l’amélioration de la qualité de l’air.

Housefresh insiste sur le fait que plusieurs sites grand public utilisent les mêmes photos lors de tests de produits qu’ils n’ont en réalité pas faits. De plus, selon Houfresh.com les mêmes sites sont toujours avantagés dans les résultats de recherche.

Danny Sullivan a répondu à la critique en disant que Google essaye de faire au mieux. Cette promesse est déjà dans les tuyaux depuis un moment mais demeure sans véritable réponse.

Suite à cet article, Sullivan a alors répondu la chose suivante :

« Je vous remercie. J’ai apprécié le caractère réfléchi de l’article, ainsi que les préoccupations et les détails qu’il contient. Je l’ai transmis à notre équipe de recherche, en précisant que j’aimerais que nous fassions davantage pour garantir une plus grande diversité de résultats, incluant à la fois les petites et les grandes publications de site mastodonte.

Une remarque à propos d’un article par ailleurs excellent. L’article suggère que nous effectuons une sorte de « vérification manuelle ». Ce n’est pas le cas.

Cette référence et ce lien concernent les contrôles manuels que nous effectuons lorsqu’une page fait l’objet d’une action *spam* manuelle et qu’elle dépose une demande de réexamen. C’est tout à fait différent de la manière dont nos systèmes de classement automatisés cherchent à récompenser le contenu.

Dans le même ordre d’idées, le fait d’affirmer et de parler d’un « processus de test rigoureux » et de suivre une « liste de contrôle E-E-A-T » ne garantit pas un classement optimal et ne permet pas à une page d’obtenir automatiquement de meilleurs résultats. Nous parlons des E-E-A-T parce que c’est un concept qui correspond à la manière dont nous essayons de classer les bons contenus. Mais nos systèmes automatisés ne regardent pas une page et ne voient pas une affirmation telle que « J’ai testé ceci ! » et ne pensent pas qu’elle est meilleure juste à cause de cela. Les éléments dont nous parlons avec E-E-A-T sont plutôt liés à ce que les gens trouvent utile dans le contenu. Nos systèmes automatisés cherchent à récompenser les personnes qui font généralement des choses pour elles, en utilisant différents signaux.

Gisele Navarro auteur de l’article d’origine a ensuite répondu :

 En ce qui concerne les lignes directrices E-E-A-T de Google, je comprends parfaitement votre point de vue et la raison pour laquelle vous les avez élaborées. Mon point de vue était peut-être plus axé sur le fait que ces lignes directrices sont devenues un exercice de coche de cases, où l’accent est mis sur cela plus que sur leur développement réel.

Je ne m’attendais pas à ce que cet article règle tous ces problèmes comme par magie, mais il est encourageant de savoir que vous êtes d’accord sur le fait qu’il y a un manque de diversité des résultats en ce moment, avec de grandes publications qui cannibalisent de vastes sections des résultats de Google grâce à leurs marques bien connues (et à leurs usines de contenu omniprésentes) plus qu’à la qualité du contenu lui-même. »

Danny Sullivan a finalement répondu :

Je suis d’accord sur le fait que trop de gens interprètent les questions d’auto-évaluation comme une sorte d’exercice pour faire rentrer dans des cases plutôt que de se concentrer sur le problème dans son ensemble.

Il mentionne ces questions sur la façon dont les gens pourraient s’auto-évaluer, et non sur la façon dont Google évalue. Mais j’ai déjà mentionné que j’aimerais que cette page soit davantage mise à jour, et c’est l’une de mes principales priorités que je ne cesse d’exprimer en interne.

Malheureusement, la modification de nos documents peut prendre du temps, alors il faudra probablement attendre encore quelques semaines ou quelques mois.

En ce qui concerne la question suivante :  « grands sites contre petits sites », j’ai également soulevé cette question au cours des dernières semaines, car il ne devrait pas en être ainsi (et ce n’est pas toujours le cas, d’ailleurs). Mais oui, nous devrions récompenser le meilleur contenu, quelle que soit la taille du site. Comme je l’ai dit, j’espère que nous nous améliorerons.

Reddit a également repris l’information dans sous forum : r/technology

Written by Arthur Greffe

Créateur du site Reachconversion.fr et SEO de métier je ne cesse d'expérimenter de nouvelles méthodes pour mieux référencer les sites sur les moteurs de recherche

presentation-ubersuggest

Les 5 meilleurs outils de recherche de mots clés

plugin chat gpt

Les 9 meilleurs plugin chat GPT